Sélectionnez une lettre de l'alphabet
V

V

legende

Ça veut dire quoi ?
On en pense quoi ?

VDM

Mise à jour : mercredi 5 octobre 2011

Ne soyez pas surpris si vous recevez un mail, un SMS ou un post avec pour formule de fin un simple acronyme "VDM". Ne vous méprenez pas, il est peu probable que votre interlocuteur fasse référence à l’agence de voyage "voyageurs du monde" ou VDM pour les intimes, non, il est presque certain qu’il utilise VDM comme naguère ses ainés avaient recours à la formule consacrée "quelle galère" ! En fait, cette expression très tendance notamment chez les digital natives, est inspirée par un site très populaire "vie de merde" ou VDM pour ses aficionados.

Ce site humoristique a été créé en 2008 par Maxime Vallette, un jeune geek entrepreneur sur le web (il édite des sites). Il a repéré le besoin chez les jeunes (mais pas seulement) de partager leurs expériences, en particulier les mauvaises : les galères… Inutile de vous abonner pour consulter les billets postés sur ce site. Par contre, si vous voulez poster des messages sur ce site, pour raconter votre galère du jour, il faut vous abonner et respecter les règles du jeu. Tout d’abord , vos messages (qu’on appelle VDM) doivent toujours commencer par "aujourd’hui" , ils sont limités en nombre de caractères, c’est en cela que VDM est un site de microblogging et bien entendu ils s’achèvent avec la formule consacrée "VDM". Enfin, si vous soumettez un message non respectueux de la langue de Molière, vous serez recalé. Quant aux langages "sms", kikoo lol, ils n’ont pas leur place.

VDM est un site basé sur l’UGC, c’est à dire que le contenu éditorial est créé par les internautes. Pour l’éditeur du site, c’est pratique et pas cher ! C’est un site très interactif, puisque que les internautes peuvent partager leur appréciation sur les VDM et commenter les billets. Ils peuvent choisir entre "je valide, c’est une VDM" ce qui signifie qu’ils sont d’accord avec vous, vous n’avez vraiment pas de chance. ex : Aujourd’hui, je travaille dans un hôpital et je dois faire une radiographie à un paraplégique. Alors qu’il est installé, je remarque que j’ai oublié son dossier dans la pièce d’à côté. Réplique automatique : ’’Ne bougez pas, je reviens.’’ Lui : ’’De toute façon, je ne peux pas.’’ Ce n’est pas faux. VDM. Ce VDM fait partie des VDM validés le plus souvent. . Mais ils peuvent aussi cliquer sur "tu l’as bien mérité", ce qui signifie que vous avez bien cherché votre galère… C’est la claque en quelque sorte. Ex Aujourd’hui, après une nuit arrosée, je me réveille à l’aube et je dis à la fille à côté de moi : "Rhabille-toi, ma femme va rentrer." Avant de me rendormir, je me rends compte que c’est ma femme qui est couchée à côté de moi. VDM

Et vous pouvez aussi vous limiter à cliquer sur le bouton "j’aime". Une touche d’humour est évidemment fortement recommandée, surtout si vous souhaitez que votre VDM soit sélectionné dans la rubrique "les Tops".

Le site a rapidement connu un grand succès, plus d’un millier de visites par jour un mois après son lancement. Et aujourd’hui il fait partie des 150 sites les plus visités en France. Une boutique en ligne a même été lancée, proposant des T-shirts personnalisables, des autocollants et des badges. Un an après son lancement en France, le site a proposé une version pour les anglophones qui s’appelle FML qui signifie : “Fuck My Life. Fmylife.com cartonne tout comme son application Iphone, ou sa page Facebook.

Pourquoi un tel succès ? parce qu’on va déjà mieux quand on exprime ce qui nous tourmente et quand on partage nos galères avec d’autres personnes. Et on est encore mieux quand on sait que d’autres traversent des moments difficiles voire beaucoup plus éprouvants que les nôtres. VDM surfe sur la vague de la Schadenfreude*. Pas très jolie, jolie comme motivation mais il est vrai que l’humour y est pour beaucoup dans le succès du site.

D’ailleurs, certains se réjouissent d’être confrontés à une galère, sachant qu’ils pourront ainsi participer activement à VDM. VDM permet donc de positiver en permanence, c’est plus efficace que les antidépresseurs sans les effets secondaires.

Le fait de se réjouir et de rire des malheurs des autres, n’explique pas à lui seul le succès du site. Le créateur de VDM a permis aux geeks de récupérer (gratuitement) le contenu du site pour pouvoir développer leurs propres applications. Comme l’indique le très bien informé "Techcrunch" : on ne compte plus les copies ou les concepts qui se sont inspirés du concept initié par VDM : www.monpirecoup.com, voisinsdemerde.com, jobdemerde.com, zehonte.com, ratersavie.com, jaipasdechance.com etc etc… . Ces sites surfent sur la même vague que VDM, ils se nourrissent du malheur de leurs auteurs pour attirer plus de visiteurs… Conclusion, on peut abuser de VDM, cela fait du bien qu’on soit auteur ou lecteur. Un bémol cependant, attention à bien choisir son pseudo, lorsque vous partagez une galère extra conjugale sur VDM, sinon votre conjoint pourrait poster un billet à l’instar de celui-ci, véridique : Aujourd’hui, j’ai découvert VDM. Je parcours pas mal de pages et tombe sur une anecdote qui me fait réaliser que mon mec a une maîtresse au vu des faits relativement uniques. Il n’a même pas pris la peine de changer son pseudo. VDM. Vous pourriez me demander, pourquoi je m’intéresse aujourd’hui à un site humoristique, sachant qu’il y en a de nombreux sur le web. Certes, mais seul (à ma connaissance) VDM a donné naissance à une nouvelle expression, non seulement largement utilisée sur la toile et dans les SMS mais aussi dans la vie. VDM fait partie de ces mots du web qui contaminent notre langage quotidien.

*schadenfreude http://ethologie-communication.type….html

Écrire un commentaire