Sélectionnez une lettre de l'alphabet

Topic

Mise à jour : mercredi 5 janvier 2011

Un topic en argot policier signifie "un procès verbal". Sur le web, un topic, une définition suggérée par petitlouisc et Duncanben, est un mot plus heureux. C’est tout simplement un "sujet de conversation" sur un forum, sur Twitter, Facebook… Par exemple, si vous discutez de vos petits problèmes de dos sur un forum santé du genre Doctissimo : vous allez choisir de participer au topic "maux de dos". Le terme "topic" est un mot d’origine anglaise " qui signifie "sujet-thème". Encore un emprunt à la langue anglaise ! C’est vrai que le mot "topic", pour nous francophones, sonne beaucoup mieux que "sujet de conversation", un mot qui aurait plus sa place dans le salon de la Marquise de Rambouillet que sous la plume ( ou plutôt la souris) d’un internaute

Pour revenir à nos moutons, ou plutôt à notre "topic" du jour, là ou naguère vous discutiez entre amis ou voisins, de la météo, de la bronchite de la petite dernière ou de la hausse du coût de la vie, dans le monde du web 2.0, vous allez aborder ces "topics" sur la toile, entre internautes, et c’est nettement plus excitant. Parce que vous allez rencontrer des gens que vous n’auriez jamais côtoyés dans la vraie vie, vous allez pouvoir confronter vos points de vue, du type : "météo consult"ils se trompent plus souvent que Météo France ! "….et cela c’est très important. Là ou IRL (in real life), vous discutez souvent des mêmes sujets avec les mêmes personnes, amis, voisins, familles… sur internet, dans les forums, vous pouvez être amenés à vous exprimer sur des topics nouveaux, avec des personnes adoptant des positions très différentes des vôtres. Il parait que c’est bon pour nos neurones. Selon une étude très sérieuse, il est recommandé de discuter (on n’a pas dit "s’étriper") avec des personnes qui ne nous ressemblent pas et qui ne partagent pas nos opinions, car cela oblige nos neurones à travailler autrement, à emprunter de nouveaux chemins, et cela vaut pour les jeunes comme les plus âgés. Moralité : si le bavardage entre amis ou voisins est une activité futile, vous pouvez "topiquer" à volonté sur le web,dans l’espoir de booster vos capacités intellectuelles…

Écrire un commentaire