Sélectionnez une lettre de l'alphabet

Pourquoi un dictionnaire de l’internet ?

Si les termes " News Jacking", Social Currency, Hater, Swatting" … » vous sont familiers, surtout passez votre chemin. Sinon suivez le guide « myNetwords, le dictionnaire critique du net  ».

On compte plusieurs centaines de mots couramment employés par ceux qui utilisent les réseaux sociaux, surfent sur les blogs, les sites…et qui n’ont pas (encore) leur place dans les dictionnaires mais qui "contaminent" déjà notre langage parlé, en tout cas le langage « connecté » : Dweet, Googler ou Poker quelqu’un, Geek, Application, Web 2.0

Ce dictionnaire du web a été conçu par Marie Muzard dans le but de faciliter la communication entre les internautes, entre la digital generation et les seniors (Lol,lag…), mais également entre internautes de différentes cultures : il est accessible en français, anglais et chinois. Ainsi les internautes anglo-saxons peuvent se familiariser avec des concepts très tendance sur le web chinois (Renrou Sousuo, Caonima…) et les internautes chinois peuvent mieux comprendre les codes des internautes francophones ou anglo-saxons.

De plus, Mynetwords a pour vocation d’aider tous ceux qui se lancent dans le grand bain du digital, que ce soit à titre personnel ou professionnel et plus généralement ceux qui souhaitent comprendre la mutation numérique de notre société :

- les nouvelles technologies comme le Cloud, le GIF.
- les nouveaux moyens de communication comme le Newsjacking, les "Tutos", les Serious Games, ou d’information (le Crowdsourcing).
- les nouvelles pratiques en matière de marketing, référencement telles que : SEO, Seeding.
- les nouveaux moyens de se divertir : I dosing, lip dub, Flashmob, ARG, Mème.
- les nouveaux mode de collaboration : Ubuntu ; Fork, wiki.
- les nouveaux enjeux pour les marques : Social Currency, Buzz, Premium.
- les nouveaux métiers : Curator, Community manager.
- les nouvelles menaces : Splog, Cyberbullying, Malware, Stalker ou Fomo.

Pour l’instant, Mynetwords réunit près de 200 mots clefs mais il sera complété dans le temps notamment grâce aux commentaires des internautes.

Contacter

 [1]