Sélectionnez une lettre de l'alphabet
I

I

legende

Ça veut dire quoi ?
On en pense quoi ?

L’informatique dans le nuage

Mise à jour : mercredi 8 septembre 2010

Si on connaît tous l’expression la "tête dans les nuages", on connaît nettement moins " l’informatique dans le nuage" ou "cloud computing". D’ailleurs je n’en avais jamais entendu parler avant que Misstics me suggère de définir ce mot qui selon lui (ou elle ??) renvoie à un "concept plutôt brumeux". Un petite visite sur wikipedia m’a confirmé que cette expression ne pouvait être accessible qu’aux têtes bien faites… pas aux têtes dans les nuages !

L’informatique en nuages ou dans le nuage désigne un nouveau modèle d’organisation de l’informatique. Dans le modèle traditionnel, votre ordinateur doit être suffisamment volumineux pour pouvoir stocker toutes vos données et doit disposer d’une forte puissance de calcul pour pouvoir traiter toutes vos opérations. L’informatique dans le nuage consiste à sous traiter ces opérations de stockage et de calcul à des gigantesques centres de traitement contrôlés par les géants de l’internet et de l’informatique : Google, Yahoo, IBM, Microsoft… En fait, les données informatiques (photos, vidéos, messages) sont réparties sur un nuage de machines (et non pas une seule) qui sont toutes interconnectées grâce à internet. Vous profitez sans le savoir de ce modèle quand vous téléchargez une vidéo sur youTube. Dès que vous cliquez sur la vidéo, un message est envoyé aux nuages de serveurs qui hébergent ces vidéos, grâce à la puissance de calcul de ces serveurs, votre vidéo pourra être téléchargée en quelques secondes. Le programme Mobileme d’Apple est un autre exemple de clouds computing : vos données (fichiers, agenda, contacts…) sont accessibles où que vous soyez, elles sont stockées "dans un nuage". Il suffit d’une connection à internet et d’un mot de passe pour les "rapatrier" sur votre ordi, iphone… d’ailleurs Mobile me a choisi les nuages comme symbole (cf image ci-dessus)

L’informatique en nuages ou dans le nuage désigne un nouveau modèle d’informatique qui fait débat aujourd’hui. Beaucoup considèrent le "clouds" comme le modèle d’avenir, le modèle "tendance", parce qu’il est avantageux au plan économique. En effet, ce modèle permet de mutualiser les coûts : ces gigantesques nuages de serveurs peuvent travailler pour plusieurs entreprises en même temps. Le modèle est basé sur des infrastructures performantes et de nombreux dispositifs de back up pour résister aux pannes. Mais il en inquiète d’autres qui rappellent que si les entreprises externalisent le stockage, le traitement de leurs données, elles perdent le contrôle de leurs données. Si vous sous- traitez vos données, votre calcul…à l’un des géants d’internet, il ne vous facilitera pas la tâche pour changer de fournisseur ! Vous risquez d’être pieds et poings lié à lui… D’autre part le modèle repose sur internet, en cas de défaillance du réseau, vous n’avez plus accès à vos données ! toute votre informatique risque d’être bloquée. Sans oublier que le rapatriement des données depuis les "nuages", prend pas mal de temps, il vaut mieux être patient. Enfin, se pose la question de la sécurisation de vos données, dès lors que celles-ci circulent par internet, la confidentialité ne peut être garantie et il vaut mieux faire confiance aux nuages de serveurs qui hébergeront vos données, sinon vous pourriez avoir de mauvaises surprises ! Conclusion : ne mettez pas tous vos oeufs dans le même "nuage", c’est plus prudent.

Écrire un commentaire