Sélectionnez une lettre de l'alphabet
I

I

legende

Ça veut dire quoi ?
On en pense quoi ?

I life

Mise à jour : mercredi 14 mars 2012

I life est le nom d’un logiciel développé par Apple qui vous permet de laisser libre cours à vos envies, photo, ciné et musique et de vous transformer en photographe, cinéaste ou compositeur. Mais ce n’est pas à Apple que Spexis songeait lorsqu’il m’a proposé de définir I LIfe. Il voulait attirer notre attention sur une tendance qui émerge à Londres mais aussi aux USA et qui consiste à vivre sa vie de manière virtuelle.

La I life consiste à renoncer à tout bien matériel, livres, albums photos, CD, meubles et parfois jusqu’à son appartement pour ne conserver qu’un ordi portable et un smartphone. L’adepte de la I life, opte pour une vie de nomade, allégé de tout bien matériel, et ce, grâce à la magie d’internet.

En effet, grâce à internet et au cloud computing, désormais vos contenus : musique, film, photo, livres n’ont plus besoin d’être rangés chez vous, ils sont hébergés par des serveurs informatiques auxquels il vous suffit de vous connecter par internet, pour récupérer vos fichiers. Vous pouvez téléphoner, voire vos interlocuteurs depuis votre ordi, grace à Skype par exemple. Dans ce contexte, vous n’avez plus de raison de conserver la bibliothèque bancale qui monopolise la moitié de la superficie du séjour, ou encore le meuble en pin brillant qui abrite votre collection de CD, vous pouvez vous débarrasser de ces biens encombrants et retrouver de l’espace dans votre appartement. Certains vont jusqu’à libérer leur appartement et adopter le mode de vie à l’hôtel. Mais tous conservent quelques effets personnels (pour le souvenir bien sur et non par nécessité) dans une boite à chaussure ainsi qu’ une valise pour les vêtements.

Vous pourriez penser que la I Life est réservée aux jeunes Geeks, ce n’est pas tout à fait vrai, comme le prouve John, un presque quinquagénaire, qui ne tarit pas d’éloge sur la I life (bon, lui, il a conservé un petit studio…quand même). C’est plus une question d’état d’esprit, si vous êtes open minded et pas matérialiste vous pouvez tenter l’aventure et suivre les conseils d’Hermione Way, une jeune entrepreneuse qui a décidé de "transférer sa vie " on line et se séparer de tous ses biens matériels. Elle a même décidé d’abandonner ses bureaux, car après tout, les informations, fichiers qu’on stocke au bureau peuvent désormais être stockés dans les "nuages" (cloud computing) . Avec un ordi portable et un I phone on peut se balader partout avec son bureau.

Certains pourront objecter qu’il n’est pas facile dans la real life de vivre, et surtout de travailler sans un domicile fixe, quelque part la vie du I lifer ne doit pas être beaucoup plus facile que celle d’un SDF, elle doit notamment se heurter aux caprices de l’administration. Mais quand même, elle est sûrement plus excitante. Ce n’est peut être pas un hasard si la I Life est apparue à Londres, car si c’est un bon moyen de retrouver de la liberté, de faire des envieux chez vos amis…de manière plus prosaïque l’I Life permet de réduire le coût de votre logement et de réaliser bien des économies : plus d’assurance pour l’appart et autres biens matériels, sans oublier les soucis en moins : plus de crainte d’être cambriolé, une I life ne se "visite" pas (elle se pirate mais sans risque d’agression physique). Si certains d’entre vous ont testé la I life n’hésitez pas à témoigner ici, quant à moi, le chemin est encore long, vu la somme d’objets réels entassés dans mon appart, je ne suis pas la meilleure candidate à l’I Life…

Écrire un commentaire