Sélectionnez une lettre de l'alphabet

Grande soeur

Mise à jour : mardi 3 mai 2011

Franchement, pourquoi définir "Grande soeur" dans Mynetwords ? En fait, ce terme "jie" (grande soeur) qui se prononce "djille" est devenu un vrai phénomène pour la toile chinoise.

Depuis quelques années, les Chinois ont tendance à l’utiliser de plus en plus pour exprimer une relation de proximité avec leurs interlocuteurs. Dans le show business, les stars ont vite compris qu’elles pouvaient renforcer leur lien avec leurs fans en se présentant comme leur "grande soeur". C’est comme si Lady gaga se faisait appeler Gaga Jie (Lady gaga grande soeur).

La mode a rapidement gagné le web, désormais, une bonne partie des internautes choisissent d’associer leur pseudo à "grande soeur".

Lorsqu’ils s’expriment sur des Forum, en tant que "grande soeur", ils gagnent en crédibilité, puisqu’ils se positionnent comme plus âgés que leurs interlocuteurs, leur parole est plus légitime, surtout qu’en Chine, les anciens sont encore dignes de respect. Aussi, il est de plus en plus fréquent pour les internautes chinois de préférer la troisième à la première personne quand ils conversent sur la toile : ils ne disent plus "je ne suis pas d’accord avec toi" mais ""jie bu ting ni"(grande soeur ne te soutient pas). Le syndrome "Alain Delon" aurait-il gagné la Chine sachant que l’acteur français est très populaire en Orient… ?

Les stars de la toile ont vite adopté "grande soeur" comme titre, elles l’associent désormais à leur nom, à l’instar de "furong jiejie" (Grande soeur de Pivoine). C’est le nom qu’a choisie, une des blogueuses les plus populaires en Chine qui a connu la gloire pour avoir osé publier des photos d’elle sur le web avec un physique qui la rapproche plus des créatures de " Freaks" que des candidates au concours de "Miss China"… Les internautes, partagés entre la pitié, la moquerie et l’admiration se gardent bien de critiquer leur "grande soeur" : une grande soeur c’est sacré ! Plus récemment, une autre grande soeur est devenue une célébrité de la toile : Luo Yufeng"Feng jie" : elle s’est fait connaître par des actes de provocation à commencer par sa manière de se présenter : caissière chez Carrefour (ce qui n’a rien d’inconvenant), elle se considère comme la femme la plus intelligente pour les 300 prochaines années… Les stars grandes soeurs, ne sont pas des enfants de choeur c’est clair !

Au delà de la relation de proximité et du respect aussi que ce mot inspire, Grande Soeur symbolise également la montée en puissance des femmes dans la société chinoise et notamment sur la toile.

Au départ, il y a 4/5 ans, c’est le terme "ge" (grand frère) qui était populaire. Ainsi les jeunes chinois n’ont pas hésité à surnommer "Chun ge" (grand frère) une chanteuse de la téléréalité chinoise (genre Nouvelle Star) dont le physique n’avait rien à envier aux hommes. Toujours sur le mode ironique, ils ont quelques années plus tard, utilisé le terme "Zhu jie" (grande soeur) à propos d’un chanteur de téléréalité dont la part de féminité était assez prononcée.

C’est à ce moment là que le terme "grande soeur" a connu un véritable engouement en particulier sur la toile.

Selon certains bloggers chinois, fins observateurs du web, ce phénomène grande soeur symbolise aujourd’hui la fin d’une époque à dominante masculine (l’époque Grand frère) et la montée en puissance des femmes (époque grande soeur). L’utilisation désormais très répandue de ce mot sur la toile, reflète bien l’évolution de la société chinoise, désormais les hommes et les femmes se partagent le gâteau du web à parts égales, et pas seulement sur les réseaux sociaux. Le cliché traditionnel des filles qui "papotent" sur le web tandis que les garçons "jouent" vole en éclat en Chine, puisque les les filles sont aussi nombreuses que les garçons à jouer aux jeux vidéos en ligne.

La phénomène "grande soeur" n’est plus l’apanage du web ou du showbusiness, désormais, on utilise ce terme dans le monde des affaires, dans les relations commerciales. Ainsi, si vous entrez dans une boutique chinoise, il est possible qu’on vous salue en vous appelant "grande soeur" : bonjour grande soeur. Ce qui représente une marque de respect et de sympathie à votre égard. C’est également ainsi que les employés appellent leur patron de sexe féminin quand ils la respectent (ou quand ils cherchent à donner l’impression qu’ils la respectent…)..

Des journaux chinois se sont intéressés au phénomène, en se demandant s’il témoignait d’un besoin de fraternité croissant au sein de la société chinoise. Quand la société grandit, se développe, les liens se distendent, les familles se dispersent, les "grandes soeurs" occuperaient la place des parents absents.

Sur la toile, la vague de "grandes soeurs et grands frères" confirme que les internautes forment une grande famille, conformément à l’esprit originel du web. Ce qui ne veut pas dire que sur la toile chinoise, tout le monde s’embrasse et s’adore, comme dans toutes les familles, on a le droit de se déchirer voire de s’insulter. Donc les trolls sévissent toujours sur le web en Chine, tout comme les pirates et autres délinquants du web.

Pour l’instant, après une observation attentive de la toile, il semble que "les grandes soeurs" n’aient pas encore trouvé leur place sur le web, en Occident pas plus que les "grands frères" d’ailleurs. On continue à utiliser des pseudos et à se présenter à la première personne, c’est d’une banalité affligeante ! Le web n’a pas de frontière, gageons que sous peu nous formerons nous aussi une grande famille sur le web, nous serons tous "frères et soeurs".

Écrire un commentaire