Sélectionnez une lettre de l'alphabet

Fomo

Mise à jour : jeudi 24 mai 2012

Fomo est un acronyme qui monte en puissance sur le web anglo-saxon et qui signifie "Fear of missing out". A ne pas confondre avec d’autres homo-acronymes tels que "For More Information" (pour plus d’informations) ou encore "Faux homosexuel", des mots tout à fait intéressants mais hors sujet pour Mynetwords.

Historiquement, Fomo est un terme utilisé dans la vraie vie, il désigne la crainte de rater un évènement. C’est le Fomo qui vous fait sortir de votre couette le samedi à 23h30 parce que vous ne pouvez pas laisser vos amis faire la fête sans vous ! Vous pouvez utiliser Fomo en nom, en verbe avec l’auxiliaire avoir ou être…vous pouvez dire "je suis un vrai Fomo" ou Je souffre du Fomo, ou encore j’ai le Fomo"…c’est très pratique. Au départ, les Fomos se recrutaient parmi les parties girls ou boys, les accros à la fête. Le terme désigne ceux qui ont la fâcheuse habitude de courir d’une fête à l’autre sans jamais se poser, parce qu’ils sont rongés par un affreux doute : est ce qu’ailleurs on ne s’amuserait pas plus qu’ici !

Mais c’est avec le web, que Fomo est devenu un phénomène de société qui préoccupe nombre de psys aujourd’hui car le Fomo génère de la souffrance dont les réseaux sociaux seraient les grands coupables.

En effet, nombre d’utilisateurs de Facebook, Twitter ou autres réseaux sociaux sont totalement addicted à leur mobile, ordi … de peur de rater un message, une notification leur annonçant "un super plan". Ils ne peuvent pas supporter l’idée que leurs contacts sur Facebook organisent une Flashmob sans eux ou une soirée restau indien sans qu’ils en soient ….

Et c’est pourquoi ces Fomos ne déconnectent jamais, ce sont eux que vous retrouverez endormis avec leur smartphone en main !!

Par extension, le Fomo ne désigne pas seulement celui qui craint de rater un moment sympathique mais aussi tous ceux qui redoutent de rater des informations importantes dans leur métier, leur vie même si elles ne sont pas nécessairement synonymes de plaisir : si vous consultez vos mails ou vos SMS tous les 5 minutes , si vous interrompez une conversation téléphonique passionnante dès que vous recevez un signal de double appel, il y a de fortes chances que vous soyez FOMO. Certains utilisent ce terme comme une insulte pour désigner une personne qui se conduit comme un mouton de Panurge : sous entendu quelqu’un qui veut toujours suivre les autres. Autrement dit, un Fomo est une personne stupide. Si aujourd’hui les psy, médecins s’inquiètent c’est parce que la situation semble s’aggraver, on compte de plus en plus de Fomo chroniques. C’est le stade le plus grave de la maladie qui se traduit par des symptômes tels que actualiser son statut sur Facebook ou twitter en conduisant… . Le développement de la géolocalisation et l’intégration de cette application dans les réseaux sociaux a aggravé le phénomène. En effet, grâce à la géolocalisation, vous pouvez savoir si des amis sont de passage dans votre quartier et leur proposer de boire un verre…à condition d’être connecté en permanence sur votre réseau. On voit bien les racines de l’addiction. Autre racine profonde du mal : le besoin de reconnaissance, le narcissisme. Ceux qui ont des failles narcissiques importantes, sont les premières victimes du Fomo chronique. Vous les reconnaîtrez aisément, ce sont ceux qui ne peuvent pas décrocher de Facebook après avoir publié un statut ou une photo, parce qu’ils sont en manque de "like". Ils ont besoin que leurs amis virtuels leur confirment qu’ils les aiment ou qu’ils aiment leur photo, (dans leur esprit c’est du pareille au même) pour se sentir bien. Ils ont besoin de leur dose quotidienne de Like !

Pour le moment, les médecins sont perplexes et n’ont pas encore trouvé de remède pour les Fomo Chroniques. Dans ce domaine la prévention s’impose donc. Si vous sentez les signes précurseurs du Fomo vous gagner, réagissez, faites une cure de désintox, déconnectez-vous. Mais pas complétement, vous pouvez continuez à consulter Mynetwords et ses nouvelles définitions… c’est sans danger, il suffit de vous connecter une fois par semaine, pas de quoi devenir Fomo !

Écrire un commentaire