Sélectionnez une lettre de l'alphabet

Firewall

Mise à jour : mercredi 1er juin 2011

Un firewall est un terme anglais qui désigne littéralement un " mur de feu " et qu’on traduit en en français par pare feu, coupe feu ou barrière de sécurité. Cette métaphore renvoie à tout dispositif permettant de protéger du piratage informatique tout réseau connecté sur internet. A partir du moment où votre PC est connecté, vous êtes potentiellement exposé à toute forme d’intrusion ou d’agression virtuelle (malware). Des agressions qui peuvent détruire votre système informatique. Le pare feu doit empêcher le feu (l’attaque) de contaminer tout votre réseau.

Le firewall est basé sur le principe du filtrage des données qui parviennent à votre ordi par le relais d’internet. En d’autres termes, un pare feu analyse le flux d’info qui entre dans votre ordi et filtre ces données, en signalant celles qui sont suspectes. Concrètement, lorsque le pare feu est confronté à une tentative d’intrusion, il envoie un message à l’utilisateur (vous) pour lui demander s’il est d’accord ou non de permettre à cet intrus de rentrer dans votre système informatique. A vous de décider si le suspect doit être éliminé, blanchi ou mis en quarantaine (vous l’isolez pendant quelque temps, pour vérifier qu’il est sans danger). Certains firewalls sont gratuits d’autres payants, commencez par tester les premiers avant de sortir la CB.

En fait, le pare feu introduit un espace entre l’extérieur (qui représente potentiellement un danger) et votre ordi. Celui-ci n’est désormais pas plus accessible qu’un VIP. Ceux qui veulent pénétrer dans l’intimité de votre réseau et de votre ordi doivent montrer patte blanche, c’est à dire répondre à un cahier des charges précis. Tout cela est très rassurant, certes, mais tout médicament a ses limites. d’abord un pare feu n’est pas fiable à 100 %, il peut parfois se faire abuser par des malwares , des virus particulièrement virulents. Le mur de feu n’est parfois pas suffisant pour stopper l’avancée de l’intrus. C’est pourquoi, il vaut mieux mettre en place une suite de sécurités qui combine un pare feu, un antivirus, un antispam, et même un bouclier qui stoppe les codes nuisibles pour empêcher leur installation dans votre disque dur. De plus, il est important de choisir un pare feu ayant le mode "auto-update" pour les mises à jours, sinon votre pare feu risque vite d’être dépassé par les nouvelles armes utilisées par les pirates. Windows 7 représente une vraie avancée au plan de la sécurisation de votre réseau. Il permet d’être alerté dès qu’un malware (parmi les plus répandus) tente de s’introduire dans votre système. D’autre part comme tout médicament, un firewall présente des effets secondaires, un bon pare feu vous évitera surement de mauvaises surprises mais peut être aussi les bonnes. Vous allez me dire que s’il s’agit de la dernière vidéo « super LOL » que vous avez déjà reçu en 50 exemplaires, vous n’allez rien manquer, mais tout de même, ces pare feux pourraient éteindre le feu de l’amitié ou de l’amour. Si un ami vous envoie une invitation à une expo sous la forme d’un fichier MP3 par MSN, il risque d’être considéré comme suspect, le pare feu va jouer son rôle de « videur », l’invitation ne parviendra donc jamais jusqu’à vous. Le firewall, doit donc être placé sous surveillance, si vous ne recevez plus de messages sympas de vos amis, il va falloir songer à vous débarrasser de votre pompier de service un poil trop zélé !

Écrire un commentaire