Sélectionnez une lettre de l'alphabet

Facebook

Mise à jour : mardi 12 janvier 2010

Facebook, littéralement, le trombinoscope est un des réseaux sociaux (social networking) les plus populaires du net. Il réunit (par une inscription gratuite) des personnes qui ont des centres d’intérêt commun : Facebook a été créé par un étudiant d’Harvard en 2004, il est un must dans les grandes écoles américaines. En janvier 2011, Facebook revendiquait 600 millions de membres actifs dans le monde, et on parle actuellement de 750 millions selon des sources non officielles. Facebook a détrôné Google, selon Hitwise, un institut spécialisé dans le trafic internet. L’audience du réseau social dépasse désormais celle du géant de la recherche, Facebook devenant ainsi le site le plus visité des Etats-Unis.

Le principe est simple, sur Facebook vous créez votre page en décrivant votre profil (infos sur vous, vos goûts..) et sur votre "page personnelle" vous pouvez écrire des messages, publier des photos. Vous pouvez également écrire des messages sur les pages perso de vos friends abonnés à Facebook. Vos informations peuvent être accessibles à tous les membres de Facebook ou bien limitées à vos "friends" ou même certains friends, c’est vous qui voyez !

Voir en ligne : facebook.fr

Le principal attrait de Facebook consiste à vous permettre de retrouver un contact, un ami perdu de vue, car si vous vous inscrivez, vous pouvez rechercher tous ceux qui sont inscrits en tapant leur nom. Vous leur demanderez s’ils sont ok pour faire partie de vos amis "Facebook" et si oui, alors vous pourrez accéder à leur "profil" sur Facebook. Vous connaîtrez leurs goûts, leurs amis, ce qu’ils sont en train de faire aujourd’hui… Facebook est d’abord un réseau social "amical" plus qu’un RSP (réseau social professionnel). On a l’espoir de se "faire de nouveaux amis"…

On peut aussi mener l’enquête sur quelqu’un (s’il est membre et qu’il n’a pas limité l’accès de son profil Facebook à ses amis), vous lirez sa fiche et découvrirez ses "friends", les amis qu’il présente sur sa page (s’il a accepté de les présenter à tous) . En France, près de 50 % des recruteurs utilisent Facebook (certains se targuent même de pouvoir accéder aux Profils des Facebookers qui ont pourtant limité l’accès à leurs seuls amis). Même le fisc infiltre Facebook pour débusquer les fraudeurs. C’est pourquoi il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de raconter sa dernière beuverie avec tous ses "potes" ou ses voyages au bout du monde ! Enfin, depuis que Facebook a lancé Places, un service de géolocalisation, vous pouvez traquer vos amis tout au long de la journée. Vous apprendrez que Fred est en train de boire un verre au Café Angel (sous réserve que Fred ait bien voulu livrer cette information très personnelle, à ses Friends sur Facebook). Si vous passez dans le quartier, vous pourrez trinquer avec lui. Facebook a voulu ainsi concurrencer Foursquare (autre site de géolocalisation). Facebook ca fait du bien à l’égo. On peut frimer en mettant en valeur des centres d’intérêt qui montrent combien on est brillant et cultivé ! Mais attention, si vous vous affichez sur Facebook vous devez très vite faire la course aux "amis", vous devez "adder le max de friends", car le nombre de vos amis virtuels s’affiche sur votre page. C’est ainsi que certains trop heureux de faire grimper le compteur d’amis, acceptent n’importe quelle invitation. Les inspecteurs du fisc par exemple, l’ont bien compris ! Autre usage de Facebook : la drague, sur ce terrain, il est clair que Facebook fait de l’ombre à Meetic… c’est un bon moyen de reconnecter avec ses ex, ses potentiels voire même de faire des rencontres virtuelles. C’est facile, il suffit d’envoyer un signal en indiquant qu’on est célibataire ou que la "relation est compliquée" dans la rubrique "situation amoureuse".


Attention , la polémique enfle aujourd’hui par rapport à Facebook, on n’est pas loin de brûler ce qu’on a encensé hier. Certains découvrent qu’il faut être vigilant, ce qui est écrit par vous ou vos amis qui accèdent à vos pages peut "être retenu contre vous". N’acceptez pas n’importe qui parmi vos "amis", vu qu’ils peuvent écrire sur votre page ou mettre en ligne une photo de vous, comme une nonne en a fait la triste expérience récemment. Son ex petit ami a mis en ligne une photo d’elle seins nus, avec son voile de religieuse. Attention, au profil ludique virtuel (batracien Freddi Staur que presque 1 personne sur 2 a accepté comme ami alors qu’une société était derrière). Attention aux faux profils, ex faux Sarko, faux dirigeant de Total qui peuvent salir l’image d’une personnalité en lui prêtant des actions, messages…Angelina Jolie a plus de 90 profils Facebook sur Internet (soit au moins 89 faux profils !). Facebook est une autoroute virtuelle, si on l’emprunte mieux vaut connaître le code de la route… Et surtout n’oubliez pas qu’à partir du moment où vous signez le pacte avec Facebook (au moment où vous vous inscrivez), vous renoncez de fait à vos droits d’auteur. En d’autres termes, Facebook peut théoriquement au plan juridique, utiliser tous les contenus que vous avez créés sur ce réseau (vos messages, photos, vidéos) comme il l’entend. Ainsi il peut publier une partie de votre contenu dans un livre, sans votre accord et même si vous avez verrouillé votre profil ! Il vaut mieux le savoir.

Écrire un commentaire